en finir avec l’empoisonnement cruel de la faune sauvage

Chaque année, le gouvernement du Canada laisse des milliers d’animaux sauvages succomber à une mort par empoisonnement douloureuse, prolongée et cruelle.

Le gouvernement canadien autorise l’utilisation de poisons mortels (la strychnine, le cyanure de sodium et le Composé 1080) en Alberta et en Saskatchewan pour tuer des loups, des ours et des coyotes. Mais chaque année, l’utilisation généralisée et mal réglementée de ces poisons aveugles ne se contente pas d’entraîner une mort lente et douloureuse de ces animaux, elle touche aussi les chiens domestiques, des espèces menacées et d’autres animaux non visés.

Il n’y a pas de doute : une mort prolongée et douloureuse par poison est cruelle. Il existe des solutions bien moins horribles pour gérer les conflits entre l’homme et la faune sauvage, et ces poisons n’ont rien à faire dans une politique moderne de protection de la faune.

Envoyez un message aux gouvernements du Canada et de l’Alberta, en leur demandant de mettre un terme à l’empoisonnement cruel et inutile des animaux sauvages. Votre lettre pourrait contribuer à sauver des milliers d’animaux d’une mort cruelle et atroce.

En participant à cette mobilisation en ligne, vous avez conscience que vos coordonnées sont transmises à la cible de la pétition.

 

nous devons arrêter d’empoisonner notre faune
Right Honourable
Justin
Trudeau
Parliament of Canada
Ms
Whitney
Issik
Government of Alberta
Minister of Health
Jean-Yves
Duclos
Canadian Parliament
Minister
Steven
Guilbeault
Canadian Parliament
 
Photo: © John Marriott